Capitaine Dièye: « La police et la gendarmerie peuvent assurer la sécurité si et seulement »


La situation sécuritaire du Sénégal préoccupe le Capitaine Dièye. Sur sa page Facebook, le leader du mouvement Niit a fait une analyse de la situation qui prévaut actuellement dans le pays.

Résoudre le problème de l’insécurité

Le jeune capitaine qui a démissionné des rang de l’armée sénégalaise au mois de mai 2018 a proposé une solution pour lutter contre l’insécurité. « Pour résoudre le problème de l’insécurité, il faudrait prendre en compte trois choses qui demeurent essentielle : la notion de paix, la notion de politique et la notion d’architecture de la sécurité », analyse-t-il.

Les responsabilités

« À partir de ces trois notions, définir l’espace des responsabilités et que personne n’empiète dans le cadre d’application des prérogatives de l’autre », poursuit-il.

La police et la gendarmerie

Le Capitaine Dièye estime par ailleurs que « la police et la gendarmerie peuvent assurer la sécurité des Sénégalais, mais dans la seule condition qu’elles soient laissées dans la pleine mesure de leur fonction ».

Les dispositifs sécuritaires

Revenant sur les dispositifs sécuritaires à prendre, il ajoute que « la présence d’un policier ou d’un gendarme ne garantit pas la sécurité comme beaucoup le prétendent ». Au contraire, il pense que « leur présence ou visibilité dans cette mission les rend vulnérables ».

Les zones de compétences

Capitaine Dièye persiste et signe que « c’est dans le respect strict des zones de compétences dans le cadre d’application prenant en compte leur limite que l’action de l’ensemble des départements de l’Etat garantit l’équilibre de la société »

2 vues
  • Youtube
  • Facebook
  • Twitter
UNION REGIONALE
SANTA YALLA
0

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube