l’armée sénégalaise repousse les rebelles et conquis cinq (5) nouvelles bases

Opération de sécurisation, l’armée sénégalaise repousse les rebelles et conquis cinq (5) nouvelles bases dans l’arrondissement de Nyassia.

Depuis le 31 mai 2021 l’armée sénégalaise a lancé une opération de sécurisation dans l’arrondissement de Nyassia, région de Ziguinchor, ceci dans le but d’assurer le retour des populations dans leurs terroirs abandonnés du fait du conflit armé.

Ce contexte particulier qui a fait de sorte que les populations ont abandonnés biens et terre, le vivent difficilement. C’est dans ce sens que l’armée sénégalaise a pris l’option d’accompagner leur retour dans la sécurité dans leur territoire d’origine, comme en atteste le commandant de la zone militaire N°5 le colonel Souleymane Kandé « L’objectif majeur de cette opération consistait à réaliser les conditions pour un retour en sécurité des populations dans leurs territoires d’origine. Pour aider effectivement ses populations à retourner dans leurs territoires jadis abandonnés, il fallait quand même créer les conditions de sécurité en procédant à la neutralisation des bandes armées qui sont installées dans cette zone. Il fallait également créer les conditions de sécurité en dépolluant la zone qui était particulièrement minée. Et cette déminage ne peut se faire avec les armées seul, il faut aussi d’autres acteurs. »

Des localités qui ont fait l’objet de plusieurs exactions de bandes armées comme en rappel le ‘’comzone’’ Souleymane Kandé « Plusieurs actes ont été perpétrés contre les populations par les bandes armées, par ces actions d’exactions elles cherchent tout simplement à s’assurer l’exclusivité de l’exploitation des ressources naturelles. La prise en otage au niveau de Kaylou le 03 mai 2013 de neuf démineurs humanitaires et la tuerie de Boffa Bayotte survenue le 06 janvier 2018, viennent compléter ce bilan bien sombre commis par le MFDC (mouvement des forces démocratiques de Casamance).

Cette opération de l’armée dans l’arrondissement de Niassya dans le département de Ziguinchor a permis de récupérer cinq bases du MFDC, il s’agit des bases de Badem, Bagam, Djileor, Ahinga et Eliot. Toutefois des armes, des munitions, des documents et du matériel de logistique entre autres ont été saisies, sans compter la destruction de champs de chanvre indien.

I.M.D




4 vues0 commentaire
  • Youtube
  • Facebook
  • Twitter
UNION REGIONALE
SANTA YALLA