LE CENTRE DE TRAITEMENT DES EPIDEMIES (CTE) DE ZIGUINCHOR EN DEFICIT DE LITS POUR LA PRISE EN CHARGE

En cette période de propagation rapide de la pandémie du coronavirus avec le nouveau variant delta qui est en train de faire des ravages dans cette troisième vague, le centre de traitement des épidémies de l’hôpital régional de Ziguinchor est dans une grande situation d’inquiétude pour l’accueil des urgences de la pandémie.

« Un homme averti en vaut deux », dit l’adage. Ceci doit servir de leçon à tout un chacun en cette période où la troisième vague coïncidant avec le nouveau variant delta qui passe à une vitesse supérieure avec des pertes en vies humaines. Une situation plus qu’alarmante au centre de traitement des épidémies de l’hôpital régional de Ziguinchor. Des cas de contamination positive qui accroit de façon exponnentielle.Une situation qui préoccupe beaucoup les autorités sanitaires de la région de Ziguinchor. Si d’aucuns ne croient pas à l’existence de ce nouveau variant dont la contamination trébuche comme une « flèche » trop « épée », aujourd’hui le cas du CTE de Ziguinchor doit être une parfaite illustration pour les ziguinchorois(es) de revenir en arrière pour se débarrasser de ce « mythe » de l’inexistence de la présence de ce variant.

Une situation trop inquiétante qui à la longue pourrait impacter voire même « inonder » les centres hospitaliers de la région qui pourrait créer une hécatombe. Surtout en cette période hivernale, tous les centres sont débordés. « Au moment où nous vous parlons, au CTE, il n’y a plus de lits .Sur les 38 lits, tout est occupé, la salle de réanimation est pleine. Pas plus qu’hier, nous avons enregistré 7 nouveaux internés », a déclaré avec regret, Ousseynou Bernard Diatta, point focal régional du PEV et de la surveillance épidémiologique de Ziguinchor.

Pour éviter le pire à venir pouvant plonger la région dans une hécatombe, les autorités sanitaires de Ziguinchor sonnent l’alertent. Un message qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd pour plus prévention.

Par Moro Junior Dahaba.



23 vues0 commentaire
  • Youtube
  • Facebook
  • Twitter
UNION REGIONALE
SANTA YALLA