Sédhiou/Le Fleuve Diaroumé Pauvre En Ressources Halieutiques.

Non seulement leur richesse en éléments nutritifs tels que les proteines, les ressources halieutiques participent beaucoup au développement du corps humain surtout à la construction de cellules pour les enfants afin de grandir en poids et en tailles mais aussi surtout aux convalescents pour la reconstruction de nouvelles cellules détruites par la maladie. Le poisson et ses dérivés se font ainsi rares dans le fleuve Diaroumé.

Un Calvaire total pour cette population du département de Bounkiling, située sur l’axe Sédhiou-Kolda en passant par le Carrefour N’diaye.Un fleuve pas aussi profond comme les autres.

A perte de vue, les visiteurs sont attirés par l’absence de mangroves qui constituent la principale source pour le développement des poissons mais aussi des huitres.

Un fleuve partagé par trois villages pour la pêche .Il s’agit de Diaroumé commune, de Kandioungou et de Kandiadiou, deux villages environnants. Des pêcheurs qui font une trentaine de minutes d’horloge pour revenir sur le quai après le départ pour ravitailler la population qui envahit le bord du fleuve chaque matin pour aller remplir la marmite de midi avec ces espèces de poissons difficiles à écailler à cause de leur petitesse.

Des poissons qui par ailleurs pourraient régénérer pour devenir de la qualité. La particularité de ce fleuve est l’unique espèce constituée de petites carpes qui sautillent dans l’eau à la recherche de nourriture.

Un fleuve, qui jadis était très riche en gros poissons de toutes sortes de variétés selon les témoignages recueillis par certaines personnes retrouvées au bord du fleuve.

La question qui flotte sur les lèvres de cette population de la Commune de Diaroumé est comment redonner à ce fleuve pauvre en poissons de qualité et surtout de mangroves, une prospérité éternelle afin qu’elle puisse sortir du calvaire pour remplir des bols de midi avec des poissons qui décorent notre plat national, le « Thiébou Dieun Penda Mbaye ».

Moro Junior Dahaba



81 vues0 commentaire
  • Youtube
  • Facebook
  • Twitter
UNION REGIONALE
SANTA YALLA
0

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube