Santé en Milieu Scolaire/Casamance Santé en Visite de Causerie au Cem Elinkine.

Ce 24 Décembre 2020, le projet Casamance Santé a effectué une visite de causerie au Cem Elinkine.Une visite qui a pour objet de causer avec les élèves et de les sensibiliser sur les menstrues. Un projet dénommé « Bien Vivre Mes Règles à l’école. »

Oussouye, un département qui vit dans la tradition depuis des siècles, a une forte croyance et des règles établies par ses ancêtres. Cependant, ses différentes zones sont divisées en royaumes d’où la présence d’un roi dans chacun de ces royaumes .Ses populations sont majoritairement diolas avec chacune, une coutume qui lui est bien propre et diffère d’une zone à une autre.

Dans ces zones, la jeune fille est souvent exclue dans certains domaines en période de menstrues, une règle instaurée dans certains royaumes .Une pratique qui met souvent mal à l’aise certaine filles en cette période naturelle chez toute femme. Aujourd’hui, pour parer à cette croyance et briser ce tabou séculaire, le projet Casamance Santé, avec son slogan « Bien Vivre Mes Règles à l’Ecole. », vient accompagner et appuyer ces jeunes adolescentes dans les structures scolaires du département pour qu’elles puissent bien vivre leurs menstrues pendant les périodes scolaires. Elles ne doivent pas être une honte encore moyen une gêne pour ces adolescentes .Pour cela la visite a été divisée en ateliers avec des groupes d’élèves des classes de 5e et de 4e ,composés de filles adolescentes avec des différentes explications sur la gestion des règles pendant les cours. Un projet qui vient pour briser le tabou dans cette zone mais surtout de renforcer la santé dans ces structures scolaires et le maintien de ces filles à l’école. « C’est vrai que le choix d’Elinkine n’est pas fortuit, car ils ont bénéficié ce projet dès le début. Nous sommes à Elinkine parce que le département d’Oussouye, du point de vue statistique est le département où le taux de grossesse est un peu élevé et les règles sont un tabou dans cette zone donc il faut qu’on prépare ces jeunes à vivres leurs règles sans tabou. Nous avons mené des plaidoyers avec les chefs religieux et coutumiers et auprès des autorités administratives à leur faire comprendre que les règles sont des choses naturelles et ces adolescentes doivent les vivre sans gêne. », a laissé entendre Ibrahima Dramé, Coordonnateur des clubs EVF au niveau du département d’Oussouye.

Un projet que jugent positif ces élèves à travers les différents ateliers que ces moniteurs ont déroulés avec ces adolescentes. Non seulement la gestion des menstrues en milieu scolaires, ce projet permet également à ces enfants de pouvoir bien se contrôler pour parer à des éventuelles grossesses dans ces petits temples de savoir. « Ce projet nous a permis de se battre dans la vie, de se défendre contre les grossesses précoces mais aussi des viols en milieu scolaire. », a témoigné mademoiselle Khadidiatou Traoré, élève en classe de 4e.

Pour un maintien pérenne et un avenir sans perturbation, le projet Casamance Santé est l’un des partenaires qui œuvre aujourd’hui dans le département d’Oussouye dans la Santé en milieu scolaire à désancrer les pratiques et croyances anciennes au niveau des communautés ancestrales.

Moro Junior Dahaba, Radio Kassumay FM



31 vues0 commentaire
  • Youtube
  • Facebook
  • Twitter
UNION REGIONALE
SANTA YALLA
0

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube