URSY: Une nouvelle unité de transformation pour lutter contre l’immigration clandestine en Casamance

L’union régionale Santa Yalla (URSY) a réceptionné vendredi dernier, sa nouvelle unité de transformation flambant neuve bâtie à Dar Salam. Cette infrastructure vient s’inscrire dans la lutte contre le chômage et l’immigration clandestine dans cette zone du pays.


L’UR Santa Yalla continue à œuvrer pour l’autonomisation des femmes de la Casamance. Vendredi, elles ont réceptionné une nouvelle unité de transformation érigée à Dar Salam dans la commune de Niassya, d’un coût global de 275 millions de franc CFA.


Cette infrastructure est destinée à la transformation de l’anacarde et de ses dérivées. « C’est une fierté de participer à la mise en place de cette unité pour apporter notre pierre à l’édifice, dans une zone paralysée par le conflit armé en Casamance » a réagi Mme Mané Aminata, présidente de l’URSY. Une réalisation qui vient à son heure à l’en croire.


« Ça permettra aux populations de ces localités de retenir les jeunes tentés par l’immigration clandestine et les femmes qui rejoignent Dakar pour s’adonner aux travaux ménagers, d’avoir une bonne raison de rester » ajoute-t-elle. Une contribution conséquente face à la demande d’emploi des jeunes d’une organisation qui fête ses 30 ans cette année.


Financée entièrement par leur partenaire espagnol, la fondation Nous Cims, cette toute nouvelle unité est la première réalisation d’une série d’édifices sur ce terrain de 2 hectares gracieusement offerte par le maire de Niassya aux femmes de l’URSY. « Des extensions sont prévues sur ce terrain, renseigne Mme Mané. Nous ferons de la pisciculture avec 20 à 30 mètres de cette surface qui sont dans les eaux. Une autre unité destinée à la transformation de la pulpe, nous allons nous positionner dans la collecte de matière première pour éviter la fermeture d’unités dès la fin de saison de ces produits locaux. »


Les travaux de ces édifices ont été lancés en mars 2020 et ont donc duré un an malgré les contraintes liées à la pandémie de Covid-19. La réception officielle de l’unité de transformation est prévue dans une quinzaine de jours devant les autorités administratives et religieuses de la région de Ziguinchor. Une nouvelle lueur d’espoir pour les jeunes et les femmes de la zone de Niassya

Moustapha M. SADIO





27 vues0 commentaire