VIOL OU SEQUESTRATION A DIABIR

Une affaire de séquestration défraie la chronique à Diabir, quartier périphérique de la commune de Ziguinchor. Un homme âgé d’environs vingt- cinq ans a séquestré une fillette de six ans pendant que le père de celle- ci dégustait sa bouteille d’alcool. Les faits remontent au dimanche seize Août deux mille vingt.

Ce dimanche seize Août au quartier Diabir de Ziguinchor, le nommé A. Diatta s’est rendu comme d’habitude dans une famille accompagné de sa fille de six ans aux environs de dix heures. Sur les lieux il dégustait tranquillement sa bouteille de bière en présence d’un jeune homme nommé Z. Gomis âgé d’environs vingt- cinq ans et quelques membres de sa famille. C’est le moment choisit par ce mal- franc pour traîner la fillette dans sa chambre. A. Diatta ne voyant pas sa fille au moment de rentrer se lança à sa recherche un peu partout et fut informé que Z. Gomis l’avait conduit dans sa chambre. Après plusieurs appels sans réponse, A. Diatta décida de défoncer la porte et grande était sa surprise de voir sa fille qui pleurait mais aussi d’être attaqué par ce mal- franc. Une bagarre s’en est suivie et A. Diatta se rendit après chez le Délégué de quartier qui est voisin de cette famille.

La fillette victime a été conduite le lendemain lundi à l’AEMO puis à l’hôpital pour un examen gynécologique avec l’accompagnement de l’association des « BAJEN GOX ». S’agit- il d’un viol ou d’une simple séquestration, seul l’examen gynécologique et l’enquête judiciaire pourraient nous élucider.

Pendant que l’affaire est portée en justice, le mis en cause pique un malaise selon nos sources dans la nuit du mardi au mercredi puis décède vers quatre heures dans son domicile. Son corps fut acheminé à l’hôpital pour les besoins de l’autopsie afin de pouvoir déceler les circonstances de sa mort. Est- il décédé des suites de son altercation avec le père de la fillette ou s’est- il suicidé, l’avenir nous édifiera. Pour l’heure, les commentaires vont bon train au quartier Diabir de Ziguinchor qui avait connu au paravent des cas de suicides on se rappel avec une dame de soixante ans environs et un étudiant de l’Université Assane Seck de Ziguinchor qui étaient retrouvés morts par pendaison.

Mouhamadou SAMBOU



  • Youtube
  • Facebook
  • Twitter
UNION REGIONALE
SANTA YALLA
0

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube