ZIGUINCHOR / TROIS INDIVIDUS ARRETES PAR LA GENDARMERIE

Trois membres du comité de veille et d’alerte des propriétaires terriens ou exploitants impactés par le lotissement de certains villages de la commune de Niaguis sont arrêtés depuis le vendredi 12 Juin par la Gendarmerie de Boudody. Ces individus sont accusés d’avoir déterré des bornes dans le village de Boucotte Mankagne.

Le litige foncier qui oppose la mairie de Niaguis et les propriétaires terriens a abouti à l’arrestation de trois individus supposés être les leaders du comité de veille et d’alerte des villages de Boucotte Mankagne, Kantène, Baraff et Djibeuneu impactés par le lotissement. Ils étaient au total six à être convoqués et entendus par la Compagnie de la Brigade Mixte de Gendarmerie de Boudody. Les trois premiers ont été libérés après audition le mercredi 10 Juin 2020 et les trois derniers arrêtés trois jours plus tard c'est-à-dire le Vendredi 12 Juin 2020 puis déférés. Il s’agit de Idrissa Sané, Benoit Diatta et Abba Diémé qui sont tous arrêtés selon nos sources pour association de malfaiteurs, destruction de biens publics. Depuis, des actes ont été posées par leurs camarades notamment un point de presse tenu le dimanche 14 Juin pour exiger leur libération et des réunions d’information à la base. Selon la même source, un avocat est commis pour assurer leur défense. Ils promettent de durcir le ton dans les jours à venir si rien n’est fait afin de pousser les autorités municipales de Niaguis à revenir à de meilleurs sentiments. Interpelées sur la question, la municipalité de Niaguis a décidé de ne pas se prononcer puisque l’affaire dit- elle est entre les mains de la justice. Affaire à suivre.



  • Youtube
  • Facebook
  • Twitter
UNION REGIONALE
SANTA YALLA
0

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube