Ziguinchor : Achat d’une auberge, Macky Sall « déchire » la nomination d’un responsable

L’information a failli échapper à tous mais, c’était sans compter avec la perspicacité de nos super radars positionnés du côté de l’Avenue Léopold Sedar Senghor. Depuis deux mois, le Chef de l’état qui avait sanctionné les responsables politiques de la région de Ziguinchor, avait commencé à distribuer des sucettes en vue des prochaines joutes. Ainsi, il a été noté la « réhabilitation » de certains responsables qui avaient été battus à plate couture par le Pastef de Ousmane Sonko lors de la présidentielle de février 2019.

Conscient qu’il lui fallait des responsables dotés financièrement pour faire face à l’ogre Pastef, lez Chef de l’état avait entamé une opération de nomination des leaders de sa coalition et de son parti dans la région de Ziguinchor. Selon des sources dignes de foi, deux portefeuilles ministériels et trois directions générales devaient être destinés aux responsables de la région méridionale.

Mais surprise, à peine le Président Macky Sall a commencé à interroger les CV des différents responsables pour voir leurs états de services , des rumeurs ont commencé à circuler sur la personnalité de certains responsables. Plus grave, les rapports des services de renseignements ont informé le président que certains responsables étaient entachés dans de sombres affaires liées au foncier et traîneraient plusieurs plaintes devant les juridictions, d’autres sont poursuivis pour des détournements de deniers publics.

Informé que la plupart des élus de la région sont des As de la surfacturation et qu’ils n’ont quasiment rien réalisé dans leur département ou ville. Macky Sall suspend toute nomination en apprenant que l’un des responsables s’est tapé une auberge à coup de millions 

Après la nomination de l’ancien ministre Moustapha Lo Diatta au poste de Directeur Général du Crous de l’université Assane Seck de Ziguinchor, le chef de l’état qui avait en ligne de mire quatre autres responsables politiques de la région pour de nouvelles promotions, a été mécontent de constater que « sa défaite » dans la région était le fait de ses propres responsables.

En effet, « les fiches établies par les Renseignements généraux sur ces responsables montrent que le président Sall a misé sur les mauvais chevaux car, hormis Moustapha Lo Diatta, la quasi totalité des maires et Présidents de Conseil Départemental sont mêlés à des scandales », a confié un Conseiller du chef de l’état à Atlanticactu.

»Plus grave, l’un de ces responsables qui est régulièrement cité comme étant une figure montante de l’APR à Bignona et à Ziguinchor fait partie des responsables qui traînent le plus de casseroles. Ce qui a énervé le président, c’est quand il a été informé que ledit responsable s’est payé récemment une auberge dans la capitale de la région méridionale au moment où les populations font face à de rudes épreuves dues au Coronavirus », renseigne la même source qui révèle que Macky Sall lui a déjà trouvé un remplaçant.

il y’a quelques mois Atlanticactu avait annoncé le retour de Moustapha Lo Diatta aux affaires. Votre site vous promet de revenir en détail sur les frasques de ces hommes que le président Macky Sall ne souhaite plus voir.

source:(Atlanticactu.com)



  • Youtube
  • Facebook
  • Twitter
UNION REGIONALE
SANTA YALLA
0

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube