ZIGUINCHOR, HAUSSE DES PRIX DES DENREES DE PREMIERE NECESSITE

À quelques jours de la célébration de l'Aïd el fitr, la fête qui marque la fin du mois béni de ramadan à Ziguinchor, les prix des légumes sont supportables pour les ménages.

Le marché Saint- Maures de Boucotte à Ziguinchor est plein de monde en cette veille de la célébration de la fête de Korité. Des clients venus des trois régions de Ziguinchor, Kolda et Sédhiou voire même de la Guinée voisine pour s’approvisionner font face à une hausse des prix des denrées de première nécessité, une situation semblable à celle de l’année dernière. Impacté par la Covid-19, le panier ménager connaît quelques difficultés liées au coût élevé de certains produits de première nécessité.

Selon Khadydiatou Diop commerçante au marché Boucotte, cette situation est due au coût élevé des frais du transport. Elle explique que la plupart des légumes vendus dans le marché de la capitale du sud proviennent de Dakar. Ainsi le kilogramme du poivron est passé de 300 à 1200 francs CFA, de 600 à 800 francs CFA pour celui de la tomate de salade ‘’CANI GOUANA’’ en terme local ou piment ‘’GOUANA’’ le kilogramme est passé de 1000 à 1500 franc, le sac de chou à 15000 franc CFA…..

Venue faire ses achats, madame Biaye trouve les prix des légumes très élevés et déplore la situation car selon elle la crise sanitaire de la pandémie du nouveau coronavirus a fortement impacté le revenu des ménages. Toutefois elle dit être dans l’obligation d’acheter ces produits quelque- soit le prix pour faire la fête en famille.

A rappelé que, le mois de ramadan a débuté dans la division, et il est fort probable qu’il ait aussi deux Korités au Sénégal comme l’année dernière. Les 12 ou 13 Mai sont les dates avancées pour l’instant. Parviendrons- nous à avoir une Korité unique au Sénégal ? L’avenir nous édifiera.

I.M.D.



6 vues0 commentaire