ZIGUINCHOR : LE CFP DE FANDA UNE OPPORTUNITE D'ORIENTATION

Le Centre de Formation Professionnel (CFP) de Fanda est une opportunité d’orientation des jeunes. Ouvert depuis 2006 il reçoit des jeunes garçons et filles de tout âge et dans des filières diverses comme la restauration, la couture, la coiffure et la transformation des fruits des anacardiers.

Implanté à Fanda, village situé dans l’arrondissement de Niaguis ce centre polarise trois communes que sont Adéane, Boutoupa- Camaracounda et Niaguis qui l’abrite. Avec une capacité d’accueil de trois cents apprenants, le CFP de Fanda peine à atteindre cet effectif si l’on se fie aux propos de Moussa Sané son directeur.

Maïmouna Fall, une apprenante en 3ème année dans la filière restauration explique cette situation par une campagne d’intoxication de certains ignorants qui le traitent de centre des nullards ou du centre des filles désœuvrées. Ce qui décourage les garçons à le fréquenter pour une acquisition de savoir faire et de savoir être alors que ce centre est public et reconnu par l’état du Sénégal. En plus à la fin de la formation un diplôme vous sera attribué à la suite d’un examen national réussi.

Maïmouna Fall invite les jeunes des trois communes polarisées par ce centre à s’y rapprocher afin de mieux s’informer et bénéficier de ses avantages. Elle avoue reconnaître que l’état n’est pas en mesure procurer de l’emploi à tous ses citoyens d’où l’importance de faire la promotion de l’entreprenariat. Car une fois la qualification acquise à la fin de sa formation on peut entreprendre en toute liberté et s’est aux jeunes de la localité de faire la promotion du centre. Espérons que cet appel ne tombera pas dans l’oreille d’un sourd.

Mouhamadou Sambou



  • Youtube
  • Facebook
  • Twitter
UNION REGIONALE
SANTA YALLA
0

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube