Ziguinchor/Récurrence des cas communautaire, Ousseynou Bernard Diatta Sonne l’Alerte.

En l’espace d’une semaine, allant du 22 Juin au 1er Juillet, Ziguinchor a enregistré un nombre croissant de cas communautaires dans la commune .La récurrence de ces cas est du à un fort relâchement de la population avec une souplesse des mesures barrières.

Absence de rigueur, c’est qu’on note de la part de la population depuis un certain nombre de temps.

« Le virus est toujours là, vivons avec mais tout en sachant le combattre », a dit le Président de la République lors de son discours pour l’assouplissement des horaires du couvre-feu. Tel ne devait pas être pour la population un moyen pour favoriser encore la propagation du covid-19 surtout dans la région de Ziguinchor.

Ziguinchor qui faisait partie des régions à faible taux de cas positifs même si parfois presque zéro est aujourd’hui presque à un jet de pierre de la ligne rouge tout simplement avec une récurrence des cas avérés positifs en l’espace d’une semaine .

Selon, Ousseynou Bernard Diatta, point focal de la surveillance épidémiologique au niveau de la région médicale, Ziguinchor est dans une situation alarmante. « Il y a 35 cas de covid-19 pour la région en une semaine, c’est beaucoup. Malgré ces 35, il y a aussi des décès à domicile, décès post-mortem.La situation est alarmant. » ,a laissé entendre.

Sur les 144 cas déclarés positifs depuis le début de la pandémie à Ziguinchor le 26 Mars jusqu’à ce 1er Juillet, seuls les 33 sont des autres districts de Bignona et de Oussouye, les 111 cas sont tous issus de la commune de Ziguinchor, a déclaré le point focal.

Le point focal Ousseynou Bernard Dièdhiou rappelle aux Ziguinchorois sur le retour des mesures barrières avec surtout de croire à la pandémie et surtout lance un appel aux jeunes d’être plus vigilants car les plus sensibles sont le troisième âge, souffrant de pathologies chroniques. La vigilance de ces jeunes est le seul gage qui peut épargner ces vieillards.

Le retour sur le respect des mesures barrières est aujourd’hui le seul et l’unique combat qui peut épargner Ziguinchor de la pandémie .La réimplication de tous dans la lutte est une obligation pour un Ziguinchor avec zéro virus.


Moro Junior Dahaba, kassumay FM



5 vues0 commentaire